article de blog

Besoin d’intimité et de se recentrer : aménagez un coin personnel chez vous !

Nous passons nos journées à partager de l’information, à échanger sur whatsapp, sur facebook ou encore instagram. Après notre journée de travail, nous tâchons de trouver des idées sur pinterest et essayer la dernière recette à la mode… Nous donnons beaucoup et à tout le monde, sans compter et surtout rapidement. Très rapidement, sans prendre le temps de ralentir.

En fin de journée, le trop-plein guette… vous ressentez le besoin de faire une pause.

Arrêter de courir. Envie de vous ressourcer. Trouver un ancrage, se retrouver.

A l’heure où les réseaux sociaux font rage, il est parfois bon de savoir s’arrêter et se recentrer.

Mais la question est toujours la même : où faire cela à la maison ??

Où être tranquille, seul(e) et sans sollicitations ? Un endroit où tout le monde saura qu’il vous est réservé ?

Nous allons voir ensemble comment créer un espace rien qu’à vous

Se créer un  refuge

Je me souviens qu’étant petite, je rêvais d’un espace rien qu’à moi. Un endroit qui m’appartenait et où personne ne viendrait me déranger… Ce petit refuge constitué parfois de peu de choses mais qui était authentique et personnel. 

En lisant Le livre duvoyagede Bernard Werber, je me suis crée cet endroit dans ma tête. Il s’agit un livre superbement bien écrit, qui nous fait vivre, créer et voyager en nous mêmes. 

Mais cette envie devient un besoin à l’âge adulte. Plus les années passent, et plus la nécessité de se retirer dans un espace personnel devient grande. Un jardin secret bien réel où se retirer.

“Chaque jour amène son travail et son repos. “
Citation de Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)

Concrètement, comment se créer ce coin d’intimité chez soi?

Parfois une simple table et une chaise qui vous plaît ainsi que des bibelots qui vous sont chers vous permettent de créer cet espace privilégié. Cet Espace qui VOUS appartient. Cet espace dans lequel vous pouvez vous retirer. 

Parfois il peut aussi s’agir d’un établi, d’une perçeuse et d’un morceau de bois.

Parfois il peut s’agir d’un garage avec tous les outils nécessaires à la réparation de voitures. Parfois il peut s’agir d’un fauteuil confortable dans lequel on peut s’installer pour lire tranquillement, éclairée par une lampe que l’on apprécie.

Tout le monde tend à posséder un lieu, parfois grand et parfois plus modeste.

Le plus important étant le sentiment d’exclusivité et d’appartenance. 

La réalité de la vie urbaine 

Il est évident que de nos jours, l’espace est un luxe. Les villes sont surchargées, le prix m2est de plus en plus onéreux… Difficile de concilier envies, besoins et réalité !

En discutant avec une amie je me suis rendue compte de ce dilemme qui nous habite: quelle est la différence entre un besoin et une envie ?

Difficile de définir ce dont nous avons réellement besoin et ce que nous désirons.

Faisons appel à notre ami Larousse :

Besoin ( nom masculin) :

  • Exigence née d’un sentiment de manque, de privation de quelque chose qui est nécessaire à la vie organique : Besoin de mangerdedormir.
  • Sentiment de privation qui porte à désirer ce dont on croit manquer ; nécessité impérieuse : Besoin de savoir.
  • Chose considérée comme nécessaire à l’existence : Le cinéma est devenu chez lui un besoin.
  • État qui résulte de la privation du nécessaire ; indigence, dénuement : C’est dans le besoin qu’on connaît le véritable ami.

Envie ( nom féminin) :

·  Convoitise, mêlée ou non de dépit ou de haine, à la vue du bonheur ou des avantages de quelqu’un ; jalousie :Regarder le gagnant avec envie.

·  Désir d’avoir ou de faire quelque chose, désir que quelque chose arrive : Avoir envie de vacances.

·  Besoin organique soudain de quelque chose : Être pris d’une envie soudaine de vomir.

On constate donc que le besoin est plus primaire qu’une envie. L’envie est donc plus subjective et moins rationnelle que le besoin. 

Cependant elle est à considérer avec tout autant d’importance. Car elle est le sel de la vie, l’émotions dans nos actions. 

« Cette méthode stoïque de subvenir à ses besoins en supprimant ses désirs équivaut à se couper les pieds pour n’avoir plus besoin de chaussures. »
Jonathan Swift(Dublin 1667-Dublin 1745)

Ne culpabilisons pas d’avoir envie de créer un espace privatif au milieu de tout ce collectif. Cette envie est naturelle et répond à un besoin de ressourcement.

« La solitude est aussi nécessaire au développement et à l’épanouissement de notre âme que le sommeil et la nourriture le sont à la survie de notre corps. »
Sarah Ban Breathnach

Les trois élements clés à l’aménagement de ce nouveau petit territoire privatif?

L’idée est toute simple : il suffit de créer un lieu qui vous inspire et vous repose. Et comme le dirait nos amis anglo-saxons : less is more !

Le triangle apaisant 

Une assise peut être un fauteuil ou même le sol pour méditer. Une occupation pourra être tout ce que vous souhaitez ( lecture, médiation, silence, musique, mosaïque, écriture, bricolage, jardinage, télévision etc…). Et enfin une lumière. L’éclairage est essentiel pour créer le repos recherché car un mauvais éclairage peut engendrer de la fatigue visuelle et annuler les bénéfices de ce moment.

Le calme est aussi important qu’un bon siège et un rangement adapté selon les cas.

Entourez-vous d’objets que vous appréciez réellement, du mobilier ou des souvenirs qui vous aimez. La recherche d’émotions est plus importante que la recherche du clichés instagrammable !

7 conseils de décoratrice pour aménager votre espace

Et si nous parlions d’ergonomie ?

Assurez-vous que la hauteur du plan de travail et du siège soit adapté à vos besoins et à votre activité : 

  • La hauteur d’un bureau doit être comprise entre 65 et 70 centimètres.
  • Vous devez pouvoir poser vos coudes en formant un angle de 90°. 
  • L’assise de votre siège doit être entre 40 et 50 centimètres au-dessus du sol. 
  • Vos cuisses doivent être à l’horizontal.
  • Vos pieds doit être bien à plat.
  • Votre dos doit être en contact avec le dossier du siège.
  • Préférez un siège pivotant ajustable qui soutient bien les lombaires.
  • L’écran doit se trouver dans un champ de vision confortable soit à moins de 64 cm de vos yeux.

Et si votre budget était limité ?

Pourquoi pas aller faire un tour du côté d’Emmaüs ou du bon coin pour trouver un meuble qui vous plaît. Vous trouverez ci-dessous une petite liste d’associations qui ont souvent des objets à vendre et dont les bénéfices retournent aux bonnes œuvres.

  • Emmaus
  • Le secours populaire 
  • APF
  • Toutdonner.com
  • Etc…

Le rangement 

L’une des solutions les plus simples et les plus aisés de ranger nos papiers et tout simplement une série de boites catégorisées. Le tri est essentiel pour gagner du temps et être reposé. L’étiquetage est indispensable pour identifier rapidement ce que contient chaque boîte.

Les étagères sur vos meilleures alliées. Simples à installer, elles trouvent leurs utilités dans tout type de pièces. Il suffira juste de placer vos boîtes étiquetées sur les étagères et le tour est joué !

L’éclairage

Une chose importante à prendre en considération est l’éclairage. Les sources de lumières doivent être variés. Il faut associer les lampes d’ambiance et des éclairages plus spécifiques afin de ne pas générer de fatigue oculaire.

Le choix de l’emplacement

Pour un bureau, choississez autant que possible un coin calme, à l’écart de la vie domestique et du bruit. 

Dans le cas d’un bureau à domicile pour votre entreprise, il faut se sentir coupé de la vie domestique. Si vous recevez des clients ou envisager d’organiser des réunions, il est important de positionner le bureau face à la porte et non face à la fenêtre.

Si l’on envisage de créer un coin bureau à l’intérieur d’une autre pièce, il est judicieux de placer une séparation. Il peut s’agir d’un rideau, d’un claustra, d’un demi-mur, d’un store etc

Créer une séparation dans une pièce existante

Voici une liste rapide de ce que vous pouvez faire  pour créer une séparation dans une pièce existante:

  • Un rideau
  • Claustras chez Castorama ou pas pour 100 €.
  • Des lames orientables chez Leroy Merlin à 25 € pièce
  • Un paravent acheté aux puces pour dix euros.
  • Un Store en bois pour 50 € fixé au plafond. 
  • Une porte coulissante et pourquoi pas même une porte de placard !

Recyclons !

Une manière écoresponsable de créer un espace à soi, est de se servir de ce que nous avons déjà pour le meubler. Une table métallique de jardin on peut très bien devenir un bureau. Une ancienne chaise peut recevoir un nouvel habillage et devenir très confortable. 

Souvent, nous avons chez nous tout ce qu’il nous faut pour créer ce petit univers. Il suffit juste de se les approprier et de vivre des moments de détente bien mérités !

Sur ce, je vous laisse regarder autour de vous et choisir les éléments qui deviendront bientôt votre refuge!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *